Presse'Com

CP de l’AMESUP face aux conséquences du Coronavirus 2019

Rédigé le 21/03/2020
Wafaa Farhat ép. Agoumi Présidente de l'AMESUP


Nous saluons avec forces les premières décisions prises par le gouvernement marocain sous l’égide de Sa Majesté le Roi Mohamed IV que Dieu l’assiste, pour accompagner la situation exceptionnelle que traverse notre pays que nous espérons la plus brève possible. Les différentes forces vives de la nation doivent s’impliquer autant que possible dans les efforts déployés dans le but d’amoindrir l’ampleur des conséquences néfastes.
 
À cet effet, l’Association Marocaine de l’Enseignement Supérieur Privée (AMESUP) se joint aux efforts déployés par l’état marocain pour endiguer la propagation de la maladie à Coronavirus 2019 (COVID19). Les membres de l’AMESUP se sont réunis en urgence afin de définir les dispositions visant la continuité des enseignements tout en respectant les valeurs de l’AMESUP qui sont : Citoyenneté, Responsabilité, Indépendance, Partage, et Humanisme dans le respect de l’intérêt général.
 
 Les décisions qui ont été prises lors de cette réunion sont les suivantes :
 
1- La préservation de l’emploi,
2- La continuité des enseignements,
3- La mise à disposition de modules de formation à titre gracieux par certains établissements.
 
En ce qui concerne la continuité des enseignements, la solution qui a été privilégiée et adoptée est la visioconférence. La visioconférence permet l’interaction entre le professeur et les étudiants au sein de classes virtuelles. Ceci n’exclut pas l’association de cours enregistrés et de visioconférence comme c’est le cas dans certains établissements. 
 
Plusieurs plateformes ont été évaluées et proposées aux membres de l’AMESUP en s’appuyant parfois sur l’expérience de certains de ses membres.
 
Chaque établissement était tenu de former à distance les professeurs et les étudiants par le biais de tests réalisés depuis le 16 mars. Ce qui a permis de démarrer les enseignements à distance à partir du mardi 17 mars.
 
Il a été demandé à tous les membres de faire un bilan par rapport :
1- à la prise en main de la solution,
2- le taux de présence des étudiants,
3- l’adhésion des professeurs,
4- la fluidité des connexions.
 
Le gouvernement ainsi que les partenaires sociaux et économiques avec leur dévouement et leur patriotisme parviendront sans aucun doute à surmonter cette épreuve douloureuse mais pleine d’enseignements.            
 
كُتِبَ عَلَيْكُمُ الْقِتَالُ وَهُوَ كُرْهٌ لَّكُمْ وَعَسَى أَن تَكْرَهُواْ شَيْئًا وَهُوَ خَيْرٌ لَّكُمْ وَعَسَى أَن تُحِبُّواْ شَيْئًا وَهُوَ شَرٌّ لَّكُمْ وَاللّهُ يَعْلَمُ وَأَنتُمْ لاَ تَعْلَمُونَ   ﴿٢١٦﴾   سورة البقرة.
  
                            Casablanca le, 20 mars 2020
 
Présidente de l’AMESUP  
Wafaa FARHAT ép. AGOUMI